De manière générale, un lycée d’excellence est un lycée qui recherche un degré éminent de qualité. Un lycée d’excellence est un lycée qui manifeste une très nette supériorité dans un ou plusieurs domaines d’activités.

De manière plus concrète, un lycée d’excellence est un lycée qui :

vise des résultats académiques exceptionnels : c’est le cas par exemple de l’École Polytechnique. Une mention d’excellence a d’ailleurs été attribuée à son Président pour résultats académiques exceptionnels. C’est aussi le cas des établissements scolaires comme Henri-IV, Louis-le-Grand, Stanislas, Thiers, Le Parc…, véritables portes d’entrée des Grandes écoles les plus prisées (Sciences Po notamment).

Dans ces différentes écoles, la mention bien ou très bien est la règle, la mention passable reste l’exception.

favorise le bien-être des élèves : il est la condition de la réussite des élèves. C’est en tout cas ce que montrent plusieurs études, à tel point d’ailleurs que les pays anglo-saxons et scandinaves ont fait du bien-être de l’élève l’élément essentiel de leur pédagogie scolaire.

Dès lors, comment favoriser le bien-être au sein d’une école ?

Le bien-être suppose :

. de lutter contre la violence scolaire ;
. de rendre l’environnement de travail plus agréable ;
. d’apporter de l’attention à l’élève et ne jamais le dénigrer ;
. de donner du sens à ce qu’il fait tout en le valorisant ;
. de lui proposer des activités extra-scolaires ;
. de faire participer l’élève et sa famille aux différents projets éducatifs et à la vie de l’école.

de proposer un enseignement qui lui soit utile dans sa vie sociale et professionnelle :

Le rôle de l’école est d’apporter à l’élève un savoir-faire et un savoir-être qui lui seront utiles tout au long de sa vie. Ces savoirs peuvent se décliner en deux catégories distinctes mais au combien complémentaires :

. les Hard skills : « Les hard skills sont des compétences formellement démontrables, nées d’un apprentissage technique, souvent d’ordre académique et dont la preuve est apportée par l’obtention de notes, de diplômes, certificats. Face à ces hard skills, palpables, les soft skills sont plus diffuses et informelles, d’où leur qualificatif de « soft » c’est à dire de « douces ».

– les Soft skills : il s’agit des compétences relationnelles et émotionnelles (pensée critique, créativité, gestion d’équipe, coordination, résolution de problème complexe, intelligence émotionnelle, jugement et prise de décision, négociation, souplesse cognitive etc.). Ces compétences prennent de plus en plus de place et sont de plus en plus recherchées par les entreprises.

L’École Jean d’Ormesson s’inscrit complètement dans cette perspective d’excellence. En effet, le corps professoral de notre école est composé d’enseignants passionnés, diplômés des meilleures formations de l’enseignement supérieur et dotés d’une grande expérience pédagogique et professionnelle.

Les professeurs font l’objet d’une évaluation par les élèves.

Le corps professoral tout comme le personnel encadrant adopte le concept « d’autorité positive », concept qui mêle bienveillance et fermeté.

L’École Jean d’Ormesson s’évertue à favoriser le bien-être des élèves en proposant des ateliers de renforcement pédagogique et des ateliers créatifs tels que :

. Initiation à la création d’entreprises ;
. Préparation par les élèves eux-mêmes des visites d’entreprises ;
. visites de start-up ;
. Visionnage et analyse de reportages dédiés au monde de l’entreprise ;
. Préparation au concours de la création d’entreprises ;
. Recherche de parrainage de patrons confirmés ;
. Brainstorming ;
. Codage ;
. Ateliers de conversation en langues ;
. Organisation de débats autour de l’actualité économique, sociale, culturelle, financière et boursière ;
. Activités artistiques et sportives ;
. Organisation de « week-ends d’intégration » et des « olympiades d’été » ;
. Coaching etc.

Le bien-être dans l’école se traduit concrètement par un espace détente, du mobilier ergonomique et des outils conçus non seulement pour favoriser le bien-être des élèves mais aussi pour tisser des liens entre élèves, développer des synergies ou trouver de nouvelles idées créatives.

  • Share :
shares